Comprendre et traduire les États-Unis

 

Ce blogue existe depuis mars 2013. J’y ai rédigé de nombreux articles sur les réalités américaines, que ce soit le fonctionnement des institutions, la toponymie, la mentalité américaine, la politique de cette superpuissance qui ne finit jamais de nous étonner.

Voici les liens vers tous mes articles portant sur les États-Unis.

Le 20 janvier suivant l’élection présidentielle, le gagnant est assermenté lors d’une cérémonie faussement appelée inauguration.

Le président réside à la Maison-Blanche. Origines du nom et orthographe.

Le candidat défait lors d’une élections présidentielle prononce un concession speech.

Le Collège électoral : origines et fonctionnement.

Les institutions américaines.

Un président ne jouit pas de pouvoirs illimités. Au contraire, il est bien surveillé.

Les habitants des États-Unis sont appelés Américains. C’est un faux sens passé dans l’usage. Peut-on lui substituer États-Uniens  est-il un substitut acceptable pour Américains?

Pourquoi parle-t-on maintenant des Amériques ?

Pourquoi les Américains mettent-ils le singulier après United States?

Les noms des États américains en français

Détroit s’écrit avec un accent aigu, point à la ligne.

Comment énoncer le nom des États américains?

L’adjectif US est-il correct en français? Comme dans le dollar US.

Traduire les toponymes aux États-Unis n’est pas aussi simple qu’on le croit.

Le phénomène des tueries aux États-Unis est récurrent. Comment expliquer l’inertie du gouvernement et du Congrès?

L’ère Trump…

Une période sombre de l’histoire américaine. Une source d’innovation sur le plan du vocabulaire.

 Dès la première semaine de règne, on accusait déjà Trump de faire du gaslighting. De quoi s’agit-il? 

L’administration Trump a menti systématiquement, du début à la fin. C’est alors qu’est apparue la post-vérité. L’Oxford Dictionary en a fait le mot de l’année 2016.

Sans oublier les faits alternatifs

 

One Thought on “Comprendre et traduire les États-Unis

  1. Pingback: Trumpisme | André Racicot : Au cœur du français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation