Reality check

Les humains vivent d’illusions; ils déforment la réalité pour en faire un portrait qui correspond à leurs convictions; ils éludent les éléments de la réalité qui leur déplaisent.

Trop souvent, cette réalité les ramène sur terre. Brutalement. N’est-ce pas Vladimir?

Pour l’autocrate russe, la guerre menée en Ukraine a été un reality check. En français, on dirait un (dur) rappel à la réalité, une belle leçon de réalisme. Il a dû redescendre sur terre. Il a pris ses désirs pour des réalités, il aurait dû être plus réaliste.

Napoléon Bonaparte et Adolf Hitler se sont fait des illusions en croyant pouvoir envahir la Russie. L’épreuve des faits les a ramenés sur terre. L’invasion de la Russie a été pour les deux un reality check, comme on l’écrirait aujourd’hui dans notre monde anglicisant.

Il est temps de remettre les pendules à l’heure. Une expression anglaise incontournable, diraient nos reporters, peut aisément se traduire en français, parce que notre langue a toutes les ressources nécessaires pour exprimer des réalités qui n’ont pas besoin d’être checkées.

La consultation de l’excellent Guide anglais français de la traduction, de René Meertens, nous le rappelle sans cesse.

3 Thoughts on “Reality check

  1. Jean Bouchard on 24 mai 2022 at 11:01 said:

    Merci M. Racicot

  2. Annie on 24 mai 2022 at 12:52 said:

    Monsieur Racicot,

    Dans un registre familier, pourrait-on dire aussi que M. Poutine s’est fait péter sa balloune? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation