US

L’abréviation US est courante lorsqu’on parle des devises monétaires : le dollar US. Cette abréviation s’inspire du Code des monnaies de l’ISO qui désigne la devise américaine de la façon suivante : USD.

Il semble toutefois que le sigle de deux lettres ait envahi la langue courante pour devenir un synonyme du mal aimé « américain ».

Bien entendu, cet adjectif est un faux sens passé dans l’usage, qu’on le veuille ou non. Il devrait normalement qualifier les habitants du continent américain. D’ailleurs, bien des francophones parlent de l’Amérique, et non des États-Unis.

Certains tentent de rétablir l’équilibre et remplacent « américain » par « états-unien », qu’on écrit aussi « étasunien ».

Il n’y a pas lieu de revenir sur américain, car l’usage a tranché depuis longtemps. Alors pourquoi US un peu partout?

La diplomatie US, les médias US, les élections US

Heureusement, ce genre de formulation n’est guère répandu, mais il est quand même à déconseiller.

Pour se convaincre de l’inutilité et de l’absurdité de ce genre de construction, imaginons la phrase suivante : « La livre UK encore en baisse. Londres devra emprunter sur les marchés CH. »

Tout le monde a bien compris? Ah oui, CH c’est la Confédération helvétique, surnom de la Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation