Question de l’urne

La campagne électorale au Québec prend forme et un terme est en train d’envahir les discours : la question de l’urne. Il s’agit de l’immigration. Nul doute qu’on va en reparler et que la question de l’urne risque de déparer tous les discours politiciens et journalistiques (mes excuses pour cette crise d’adjectivite).

Cette question est celle qui risque de devenir la plus importante et de s’imposer dans l’esprit des électeurs. Leur choix sera d’abord et avant tout orienté en fonction de leur opinion sur le dossier de l’immigration. Si la tendance se poursuit, comme disait l’autre.

La question de l’urne est bien entendu un autre calque de l’anglais, the ballott question. Cette traduction servile coiffe la chronique de Michel David dans Le Devoir, un journaliste dont le français est habituellement irréprochable. Mais il n’est pas le seul à l’utiliser; la tentation est forte.

Pourtant, on peut facilement trouver des solutions créatives en français.

L’immigration pourrait être un enjeu déterminant, la question décisive ou dominante. Le quotidien Le Droit y va d’une suggestion intéressante : la principale question de l’élection. Tiens? Pourquoi pas?

On peut aussi reformuler : « L’élection de 2018 portera principalement sur l’immigration. »

5 Thoughts on “Question de l’urne

  1. Philippe Riondel on 11 septembre 2018 at 09:54 said:

    En outre, quand on emploie en français le mot urne dans des expressions images comme « le verdict des urnes » ou, de façon générale, pour faire référence à un suffrage, urnes s’emploie normalement au pluriel.

  2. Philippe Riondel on 11 septembre 2018 at 09:54 said:

    oups… des expressions imagées

  3. Francine on 11 septembre 2018 at 10:01 said:

    Pas sûre. Il me semble qu’il y a perte de sens et que dans certains contextes, l’expression est appropriée. Cela dit, très bon article de monsieur David.

  4. Christiane Poirier on 11 septembre 2018 at 14:33 said:

    Ah, merci, André! Je n’en peux déjà plus d’entendre cette expression en « faux français » et en  » vraie traduction ».

  5. Monsieur, pour ma part, la meilleure traduction de : ballot question que j’ai trouvée dans Internet est : question dominante des élections.
    https://www.linguee.fr/anglais-francais/traduction/ballot+question.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation