Trillion

Depuis déjà un bon bout de temps les sommes que perçoivent et dépensent les gouvernements se chiffrent en milliards de dollars, exprimés par le mot billions en anglais. Les personnes qui jonglent avec les deux langues sont habituées à cet équivalence et ne commettent pas d’erreur grossière de traduction.

Les choses pourraient changer, toutefois, à cause de la pandémie de coronavirus qui sévit, les autorités doivent délier les cordons de leur bourse. Les sommes déversées pour soutenir le l’économie et les travailleurs qui perdent leur emploi sont astronomiques et risquent d’entraîner l’économie dans une profonde dépression.

Aux États-Unis, le Sénat a adopté un plan d’aide (traduction du mot passe-partout package) de deux trillions de dollars. Attention! Les trillions c’est en anglais. La traduction exacte devrait être deux billions de dollars.

C’est exactement la traduction que vous ne lirez probablement jamais, car la confusion avec l’anglais billion serait trop dangereuse. Malheureusement, on constate un décalage entre l’anglais et le français dans l’expression des nombres astronomiques. Le billion anglais équivaut à milliard dans notre langue; ce que les anglophones appellent trillion se dit billionen français. Vous me suivez?

Probablement pas. Pour simplifier le tout, le terme utilisé dans la langue de David Saint-Jacques est toujours mille fois plus élevé que dans celle de John Glenn.

D’ailleurs le Petit Robert affiche cette remarque à l’entrée billion : « Les termes billion, trillion, quatrillion, quintillion et sextillion sont à éviter en raison des risques de confusion entre les nouvelles et les anciennes acceptions. »

Nostalgie. Il fut une époque où les deux langues concordaient. Bref un billion équivalait à un milliard d’aujourd’hui. Donc, adéquation parfaite entre l’anglais et le français.

Mille milliards de mille sabords!

Voilà ce qu’en penserait Haddock. Terminologie de moules à gaufre. Bande sapajous! Iconoclasme et hérésie numérique.

Les rédacteurs sont parvenus jusqu’à maintenant à éviter cette chausse-trappe linguistique. Pour en revenir au plan de relance américain, de deux trillions de dollars, on écrit plutôt deux mille milliards.

Belle entourloupette pour éviter une erreur insidieuse. Un beau calcul.

3 Thoughts on “Trillion

  1. Louis LaBonté on 1 avril 2020 at 13:17 said:

    Au cas où ce serait utile à quelqu’un, voici une partie de l’échelle de conversion EN>FR que je me suis faite il y a quelques années:

    • vigintillion => décilliard (= mille décillions) = 10E63
    • novemdecillion => décillion = 10E60
    • octodecillion => nonilliard (= mille nonillons) = 10E57
    • septendecillion => nonillon = 10E54
    • sexdecillion => octilliard (= mille octillions) = 10E51
    • quindecillion => octillion = 10E48
    • quattuordecillion => septilliard (= mille septillions) = 10E45
    • tredecillion => septillion = 10E42
    • dodecillion => sextilliard (= mille sextillions) = 10E39
    • undecillion => sextillion = 10E36
    • decillion => quintilliard (= mille quintillions) = 10E33
    • nonillon => quintillion = 10E30
    • octillion => quadrilliard (= mille quadrillions) = 10E27
    • septillion => quadrillion = 10E24 (préfixe international : yotta- [Y])
    • sextillion => trilliard (= mille trillions) = 10E21 (préfixe international : zetta- [Z])
    • quintillion => trillion = 10E18 (préfixe international : exa- [E])
    • quadrillion => billiard (= mille billions) = 10E15 (préfixe international : péta- [P])
    • trillion => billion = 10E12 (préfixe international : téra- [T])
    • billion => milliard = 10E9 (préfixe international : giga- [G])

  2. Lison Dubreuil on 1 avril 2020 at 13:40 said:

    Bonjour M. Racicot,
    Chausse-trape ne prend-t-il pas qu’un ‘p’ ?

    Lison,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation