Température

Le fait de ne pas maitriser sa langue maternelle se traduit souvent par des impropriétés. L’une qu’on entend souvent au Québec et en Ontario est température, au sens du temps qu’il fait.

En cette période de grésil venu gâcher la belle neige des skieurs, une petite mise au point s’impose. Il est faux de prétendre que nous n’avons pas de belle température, de nos jours. On peut cependant se plaindre que nous n’avons pas de beau temps.

L’erreur balaie le pays comme un creux barométrique.

La température désigne le nombre de degrés qu’il fait dehors. Au moment où j’écris ces lignes, il fait deux. C’est ça la température. Et rien d’autre qu’un chiffre.

Quel temps fait-il dehors? Pour l’instant, c’est nuageux. Mais ça pourrait être des averses de neige, comme on dit chez nous, ou encore de la pluie, du soleil, de la grêle, du grésil.

En été, le temps est plus chaud au Québec : nous avons parfois des canicules. La température peut alors atteindre plus de trente degrés et, avec l’indice d’humidité, quarante degrés.

Temps? Température? Pas de tempête dans un verre d’eau, juste une question de terme exact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation