Suite

Avez-vous de la suite dans les idées? Ceux qui écrivent en français et qui pensent en anglais ont effectivement de la suite dans les idées. Surtout dans le monde de l’administration.

Ma librairie favorite à Gatineau est située sur un grand boulevard, suite 100. Une suite, vraiment? Vous voulez dire une chambre d’hôtel luxueuse? Pas vraiment. S’agit-il d’un bureau? Non plus. Alors parlons d’un local.

Dans les tours modernes qui hérissent les centres-villes, il sera alors question d’un bureau. Une compagnie d’assurances sera logée au bureau 308. Un cabinet de médecin pourra aussi occuper un bureau, puisqu’il y a une aire de réception et une série de locaux pour les examens.

Ensuite (si je me permets ce délicieux calembour), une entreprise en vient à occuper une suite après avoir répondu à une annonce pour un espace à louer. On reconnait le côté descriptif de l’anglais. Si cette entreprise occupe un bureau, il s’ensuit (encore!) qu’elle aura répondu à une annonce pour un bureau à louer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation