Le Pen présidente?

Posons la question brutalement : Marine Le Pen peut-elle devenir présidente de la République? À la lumière de sa performance d’hier, au débat avec Emmanuel Macron, on peut en douter.

La candidate du Front national (quoi qu’elle en dise…), qui avait en début de campagne revêtu la cape d’une présidente en devenir, s’est plutôt comportée comme une vulgaire pugiliste.

Les dés sont-ils jetés? Par pour autant.

Bien entendu, Emmanuel Macron domine les sondages avec plus de soixante pour cent d’intentions de vote. Néanmoins, les analystes négligent un facteur important, le même qui a joué lors de l’élection de Donald Trump aux États-Unis : la prime à l’urne. Ceux qui ont l’intention d’appuyer l’extrême droite ne s’en vantent pas toujours et préfèrent taire leurs intentions. Il se pourrait bien que les appuis à Le Pen dépassent la barre des quarante pour cent.

Ce n’est pas suffisant pour remporter la victoire, évidemment, mais la barre est quand même franchie, si cela s’avère, bien entendu. À quarante pour cent, la victoire devient possible.

Comment?

Marine Le Pen est à un ou deux attentats près de la victoire. Comme je le disais hier, il ne faut jamais sous-estimer le potentiel de stupidité des populations. Il ne fait aucun doute que les Français sont beaucoup plus éclairés que les Américains, bornés et ignorants. Mais ils ne sont pas à l’abri des dérives populistes que l’on observe dans divers pays européens, comme la Hongrie, l’Autriche, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Marine Le Pen essaie de donner une aura de respectabilité à son mouvement. On la comprend. Son père maintient encore que les chambres à gaz nazies sont un détail de l’histoire. Bien sûr, la présidente du Front national l’a expulsé de son parti. Mais combien de militants frontistes partagent l’antisémitisme du fondateur?

Car l’extrême droite, c’est l’extrême droite. Elle traîne derrière elle tout un cortège de skinheads que l’on cherche à cacher, de catholiques intégristes qui veulent ramener la femme à la maison, de xénophobes qui veulent rétablir la pureté raciale, de partisans d’un régime autoritaire où l’opposition, les journalistes seraient muselés. Ce n’est pas un hasard si madame Le Pen a salué la victoire de Donald Trump et fraternise avec le président Poutine.

Les Français seront-ils assez étourdis pour porter cette mouvance au pouvoir? J’en doute, mais rien n’est gagné d’avance.

2 Thoughts on “Le Pen présidente?

  1. L. Niquet on 4 mai 2017 at 11:02 said:

    Je vous cite : Il ne fait aucun doute que les Français sont beaucoup plus éclairés que les Américains, bornés et ignorants.

    C’est un peu gros comme généralisation, ça. Diriez-vous aussi que les Hongrois, les Autrichiens, sont bornés et ignorants?

    Loin de moins l’idée de cautionner les votes recueillis par les partis d’extrême-droite ou d’applaudir à l’élection de Donald Trump, que je vois comme un accident de l’histoire. Mais dire que 300 millions ou à peu près de gens sont bornés et ignorants, c’est pousser pas mal fort.

  2. GaucheDroite on 4 mai 2017 at 11:03 said:

    Pour comprendre les résultats de l’élection américaine : https://www.theatlantic.com/politics/archive/2017/05/why-cant-the-left-win/522102/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation