Kakistocratie

Un nouveau mot est né : la kakistocratie. En anglais : kakistocracy.

La kakistocratie est un effet collatéral de l’arrivée au pouvoir du nouveau président américain. Il est l’antonyme d’aristocratie.

Comme le signale le site slate.fr, « Après la première vague de nominations de Donald Trump, certains commentateurs proposent de désigner l’ère qui s’ouvre comme une kakistocratie. »

Un exemple parmi d’autres : Trump nomme à la tête de l’Agence de protection de l’environnement un individu qui lui est hostile et l’a poursuivie en justice!

Pour bon nombre d’observateurs, le gouvernement américain a été détourné par un groupe hostile à l’État tout court et qui cherche à le diminuer, voire à le détruire.

Le terme kakistocracy apparaît donc dans certains médias. Il se définit comme « le pire gouvernement… celui des plus mauvais. » dixit slate.fr.

En anglais, le terme a déjà sa page Wikipédia (https://en.wiktionary.org/wiki/kakistocracy). Il figure notamment dans le Webster (https://www.merriam-webster.com/dictionary/kakistocracy) et l’Oxford Dictionary (https://en.oxforddictionaries.com/definition/kakistocracy).

En français, le mot n’est pas encore très implanté. Aucune page Wikipédia, mais le terme est mentionné dans celle qui traite des formes de gouvernements (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_formes_de_gouvernements).

Ce n’est qu’une question de temps, le gouvernement Trump ayant été élu pour quatre ans…

Je tiens à remercier Stéphanie Saint-Gelais de m’avoir signalé l’avènement de ce nouveau terme.

4 Thoughts on “Kakistocratie

  1. Merci pour cette découverte, un mot qui pourrait malheureusement avoir de l’avenir dans les régimes populistes qui s’en prennent aveuglément aux « élites » et gouvernent avec ceux qui font d’abord passer l’idéologie…
    Cela étant, le mot apparait déjà dès 2013 dans un ouvrage des plus sérieux de l’historien Francis Dupuis-Déri, « Démocratie, histoire politique d’un mot ». Personne en revanche ne semble creuser l’étymologie. Selon moi, la racine grecque kakis est la forme superlative de cacos (κ α κ ο ́ ς = laid, mauvais) que l’on retrouve dans cacophonie ou cacochyme. Le passage du k au c est classique dans la francisation, mais serait gênante dans ce cas car caciscratie poserait un problème de prononciation.

  2. Bernadette Regnier on 28 mars 2018 at 19:53 said:

    Intéressant. Je trouve le terme dans un ouvrage écrit en 1849 (‘Quelques vérités sur la situation politique en 1849’, par P. A. R. P.), qui le met dans la bouche de Voltaire : « Voltaire dit que la ‘kakistocratie’ ou ‘démagogie, c’est le despotisme de la canaille’. »

  3. Christiane Poirier on 3 octobre 2018 at 14:50 said:

    Sur le coup, j’ai cru que c’était un jeu de mot sur la déferlante caquiste! 😄 Sa racine grecque lui donnait une touche bien sévère, et tout au moins prématuré!
    Mais dans le contexte décrit, je trouve ce mot très juste.

  4. Christian on 5 octobre 2018 at 08:42 said:

    Je m’oppose à l’orthographe actuel. Je propose en remplacement la CAQuistocratie… Ça va mieux coller avec la réalité québecoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation