Kakistocratie

Un nouveau mot est né : la kakistocratie. En anglais : kakistocracy.

La kakistocratie est un effet collatéral de l’arrivée au pouvoir du nouveau président américain. Il est l’antonyme d’aristocratie.

Comme le signale le site slate.fr, « Après la première vague de nominations de Donald Trump, certains commentateurs proposent de désigner l’ère qui s’ouvre comme une kakistocratie. »

Un exemple parmi d’autres : Trump nomme à la tête de l’Agence de protection de l’environnement un individu qui lui est hostile et l’a poursuivie en justice!

Pour bon nombre d’observateurs, le gouvernement américain a été détourné par un groupe hostile à l’État tout court et qui cherche à le diminuer, voire à le détruire.

Le terme kakistocracy apparaît donc dans certains médias. Il se définit comme « le pire gouvernement… celui des plus mauvais. » dixit slate.fr.

En anglais, le terme a déjà sa page Wikipédia (https://en.wiktionary.org/wiki/kakistocracy). Il figure notamment dans le Webster (https://www.merriam-webster.com/dictionary/kakistocracy) et l’Oxford Dictionary (https://en.oxforddictionaries.com/definition/kakistocracy).

En français, le mot n’est pas encore très implanté. Aucune page Wikipédia, mais le terme est mentionné dans celle qui traite des formes de gouvernements (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_formes_de_gouvernements).

Ce n’est qu’une question de temps, le gouvernement Trump ayant été élu pour quatre ans…

Je tiens à remercier Stéphanie Saint-Gelais de m’avoir signalé l’avènement de ce nouveau terme.

2 Thoughts on “Kakistocratie

  1. Merci pour cette découverte, un mot qui pourrait malheureusement avoir de l’avenir dans les régimes populistes qui s’en prennent aveuglément aux « élites » et gouvernent avec ceux qui font d’abord passer l’idéologie…
    Cela étant, le mot apparait déjà dès 2013 dans un ouvrage des plus sérieux de l’historien Francis Dupuis-Déri, « Démocratie, histoire politique d’un mot ». Personne en revanche ne semble creuser l’étymologie. Selon moi, la racine grecque kakis est la forme superlative de cacos (κ α κ ο ́ ς = laid, mauvais) que l’on retrouve dans cacophonie ou cacochyme. Le passage du k au c est classique dans la francisation, mais serait gênante dans ce cas car caciscratie poserait un problème de prononciation.

  2. Bernadette Regnier on 28 mars 2018 at 19:53 said:

    Intéressant. Je trouve le terme dans un ouvrage écrit en 1849 (‘Quelques vérités sur la situation politique en 1849’, par P. A. R. P.), qui le met dans la bouche de Voltaire : « Voltaire dit que la ‘kakistocratie’ ou ‘démagogie, c’est le despotisme de la canaille’. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation