Engager

Le verbe engager possède toute une panoplie de sens. Il est donc mis à contribution dans un grand nombre de contextes et de locutions.

On peut notamment engager une clé dans une serrure; engager le combat quand on est dans l’armée; engager un nouvel employé; engager une conversation.

Voici deux exemples d’usages douteux :

L’Institut de recherche en santé du Canada : Engager les citoyens dans l’établissement de plans stratégiques.

L’Institut Montaigne de France : Engager le citoyen dans la vie associative.

Les dictionnaires français donnent le sens particulier d’amener quelqu’un à une décision, une action. Bref, l’exhorter.

Dans les deux exemples précédents, l’emploi de ce verbe serait quelque peu forcé. Ce que les autorités désirent, en fait, c’est d’inviter, de convaincre les citoyens. Dans le premier cas, on entrevoit l’original anglais, car le texte est sans doute une traduction; dans le deuxième, on peut se poser des questions.

Le Guide anglais-français de la traduction de René Meertens suggère les traductions suivantes pour le verbe engage : faire participer (activement); associer; obtenir/s’assurer le concours de; mobiliser; animer.

Ce sont là des substitutions pertinentes pour les nombreux cas dans lesquels le rédacteur est tenté de suivre d’un peu trop près la démarche de l’anglais.

 

2 Thoughts on “Engager

  1. D. Vallerand on 27 octobre 2015 at 09:28 said:

    Le traducteur de l’Institut de recherche a probablement voulu éviter le verbe « impliquer ». D’ailleurs, l’abondante présence de ce verbe dans des textes à réviser me donne toujours quelques maux de tête, tant les sources consultées me semblent contradictoires. J’aimerais beaucoup avoir votre avis sur cette question. Merci d’avance!

    • Andre Racicot on 29 octobre 2015 at 09:23 said:

      Le verbe « impliquer » est une belle illustration de l’évolution d’un mot. Au départ péjoratif (être impliqué dans une affaire louche), il s’est radouci avec le temps. Surtout lorsqu’il est employé de manière réflexive : s’impliquer dans le scoutisme. Néanmoins, je serais un peu mal à l’aise d’employer « impliquer » dans le sens de « faire participer les citoyens ». Il y a d’autres tournures moins chargées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation