Cornouailles

La Cornouailles est une région du sud-ouest de l’Angleterre. Dotée d’un microclimat, elle abrite des palmiers à certains endroits.

Le nom d’origine est Cornwall, l’un des rares toponymes britanniques qui soient traduits en français. Certains auteurs se laissent berner par le s et écrivent les Cornouailles.

Il faut dire que, comme d’habitude, les dictionnaires français ne font rien pour aider le lecteur en indiquant succintement que le nom est féminin, mais sans préciser s’il s’agit d’un pluriel et s’il faut employer l’article ou pas.

La Cornouailles est une région gaélique, tout comme le pays de Galles et l’Écosse. On y parlait un dialecte, le cornique, qui est maintenant disparu. On oublie souvent que l’Angleterre était peuplée de Celtes, avant les invasions anglo-saxonnes du Ve siècle. On appelait la grande île la Bretagne. L’arrivée de peuples germaniques a tout bouleversé et les populations celtiques furent refoulées en Écosse, au pays de Galles et en Cornouailles.

Bien des Celtes prirent la fuite et allèrent s’établir dans cette jolie région française, que l’on appelle maintenant… la Bretagne. Évidemment, son nom n’est pas dû au hasard. On ne sera pas surpris d’apprendre que la province bretonne compte une région appelée Cornouaille, dont la graphie se rapproche de sa sœur britannique, à la différence qu’elle ne prend pas de s muet.

Nous sommes donc à un s près de renvoyer les Bretons à leur terre d’origine.

L’existence de deux territoires portant le nom de Bretagne a certainement posé des problèmes. L’avènement des Stuarts en 1603 a fini par amener un changement dans la toponymie. C’est en effet un souverain écossais, Jacques VI, qui monte sur le trône de l’Angleterre sous le nom de Jacques 1er. En 1707, l’Acte d’union unit les deux monarchies anglaise et écossaise. On parle désormais de la Grande-Bretagne, pour éviter toute confusion avec la région française.

En clair, la Grande-Bretagne est constituée de l’Angleterre, del’Écosse, du pays de Galles et, accessoirement, de la Cornouailles. Pourquoi accessoirement? Parce qu’on ne parle que très rarement de la Cornouailles. Quant au Royaume-Uni, il englobe aussi l’Irlande du Nord.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation