Addiction

Il est des anglicismes contre lesquels il devient impossible de se battre, même si on pourrait aisément les remplacer. Addiction est l’un d’entre eux.

Le terme est largement utilisé dans la littérature scientifique et dans les médias pour décrire un phénomène hélas trop répandu, soit la dépendance à une substance, comme l’alcool, le tabac, la marijuana et autres drogues. Selon, le Robert, le terme est entré dans la langue vers 1970.

Une personne dépendante consomme une substance pyschoactive et doit en augmenter les doses. Elle a donc une addiction.

Certains auraient voulu le remplacer par assuétude, qui fait quelque peu endimanché, pour être franc, et ne veut pas dire tout à fait la même chose. Une assuétude est une accoutumance à une substance toxique, donc le fait que l’organisme le tolère de mieux en mieux.

Il faut reconnaître que l’adjectif addictif est plus utile que le substantif addiction. Une drogue comme le café (eh oui!) crée une dépendance, il est addictif. Le terme est même substantivé : un addictif.

Évidemment, ce n’est parce que le terme est entré dans les ouvrages de langue que l’on est forcé de l’employer. La dépendance aux anglicismes, ça se combat.

2 Thoughts on “Addiction

  1. Annick Bourgeois on 3 juin 2017 at 12:47 said:

    Le terme anglais vient lui même du vieux français , directement issu du latin ad dicere. Près de La moitié des termes anglais proviennent du français comme canceller.

    • Andre Racicot on 4 juin 2017 at 14:56 said:

      Beaucoup d’anglicismes sont en fait de vieux mots français qui reviennent au bercail…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation